Kiboot

 

0-9  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

International

La terrible sécheresse en Afrique australe.


Le 12 Septembre 2016
   



Alors que 43 départements français doivent se priver d'eau en raison de la sécheresse, l'Afrique australe connait, elle, sa pire pénurie d'eau depuis 35 ans.


La sécheresse en Afrique est un fléau depuis de dizaines d'années, particulièrement dans les zones subsahariennes. Mais cette calamité a frappé d'autres régions plus récemment, l'Afrique australe et l'Afrique de l'est.


Quels pays ?

Pour l'Afrique australe, il s'agit de l'Angola, du Malawi, du Mozambique, du Zimbabwe, de la Zambie, du Swaziland, du Lesotho et l'Afrique du Sud, la première économie du continent. Pour la partie est, on trouve la Tanzanie et la sécheresse monte jusqu'à l'Ethiopie.


Victimes d'El Niño.


Cela fait deux ans que la sécheresse fait souffrir ces pays et le phénomène El Niño en est en grande partie responsable. Ce courant marin, chaud à sa surface, bouleverse le rythme des pluies et des vents dans les terres qui sont proches.

Là, El Niño a provoqué de la sécheresse du sud à l'est de l'Afrique. Son impact et les effets de la sécheresse devaient atteindre leur paroxysme en mars 2017.


Conséquence sur les cultures et le bétail.


L'agriculture est frappée de plein fouet par le manque d'eau dans ces pays où les habitants vivent avant tout de cette activité. Dans le bétail, on recense 640.000 décès rien qu'en Afrique australe. Et puis, les semailles sont menacées par le manque d'eau.


D'ici la prochaine récolte en 2017, 40 millions de personnes vont souffrir de la faim dans cette région, selon l'estimation des Nations Unies et de son agence alimentaire la FAO. Les pays menacés estiment qu'il faudrait 2,7 milliards de dollars pour aider les victimes de la sécheresse.


Désastre économique.


Les pays de la région, déjà pauvres, subissent une crise sévère et la croissance a été révisée à la baisse au Zimbabwe, en Zambie, en Afrique du Sud et plus au nord en Ethiopie. Le Malawi et le Zimbabwe ont déclaré l'état de catastrophe naturelle.


La situation est particulièrement cruelle au Lesotho, un royaume enclavé en Afrique du Sud, considéré comme le château d'eau de l'Afrique du Sud grâce à un gros barrage. Son eau alimente Pretoria et Johannesburg.


Aujourd'hui, la sécheresse pénalise le territoire et l'agriculture du Lesotho. L'eau qui reste, très rare, part en direction du territoire sud-africain. C'est en quelque sorte la double peine pour ce pays.



Source de l'article.


   


Publicité